conseil : nécessité de bien dormir

De nombreuses études scientifiques démontrent que le manque de sommeil affecte notre vie quotidienne et notre santé.

L’absence d’un sommeil réparateur entraîne de multiples conséquences, tant au niveau physique que psychologique.

sommeilD’après les spécialistes, une personne doit dormir entre 7 et 8 heures par nuit, pour maintenir un état physique, émotionnel et mental optimal. Cependant, le stress provoqué par le style de vie actuel font qu’il est difficile d’avoir un sommeil de qualité, et de se reposer suffisamment. Voici quelques conséquences du manque de sommeil réparateur :

Des envies de manger excessives
Le manque de sommeil est en relation directe avec l’envie exagérée de manger, surtout en fin de journée ou la nuit, lorsque notre métabolisme est au ralenti. Cela a pour conséquence augmenter le nombre de calories et d’hydrates de carbone que nous ingérons, ce qui aboutit à la prise de poids.

sommeil8Lorsqu’on ne dort pas assez, on a envie de manger plus de nourriture de type ‘fast-food’, alors qu’on a pas réellement faim et cela peut entraîner un risque accru d’obésité.

L’envie excessive de manger, causée par le manque de sommeil, peut être véritablement dangereuse. De nombreuses études démontrent que le fait de ne pas bien dormir affecte le métabolisme et la production des hormones, comme la gréline et la leptine, chargées de la gestion de l’appétit. Leurs niveaux changent radicalement.

Un risque accru d’avoir un accident
Selon une étude réalisée par la Fondation Nationale du Sommeil aux Etats-Unis, les personnes qui ne dorment pas au moins 6 heures par nuit multiplient par 3 leurs chances d’avoir un accident de voiture à cause de la fatigue au volant. Cela est dû aux effets de l’épuisement sur la coordination oculaire.

Un affaiblissement du système immunitaire
Lorsque le un sommeil n’est pas suffisamment réparateur, nous empêchons notre corps de se reposer correctement. Le systèmesommeil9 immunitaire va alors faiblir, et nous devenons plus fragiles et plus enclins à souffrir de maladies comme la grippe, le rhume ou à être touchés par des infections respiratoires.

Une perte de contrôle émotionnel
Lorsque le sommeil n’est pas de bonne qualité, les régions qui gèrent les émotions dans notre cerveau sont jusqu’à 60% plus actives. Cela engendre de l’irritabilité, des réactions non-maîtrisées, et parfois disproportionnées, de notre esprit à certaines situations. (étude réalisée en 2007 par l’Université de Californie et l’école de Médecine de Harvard.)

Une attractivité physique diminuée
Vieillissement-prématuré
Il ne fait aucun doute qu’un  sommeil réparateur est la clé pour jouir d’une condition physique optimale. Selon de nombreuses études, lorsque nous ne dormons pas bien, l’aspect physique au niveau du visage parait plus avachi, plus abattu, des cernes peuvent apparaître, le teint est brouillé cela peut même provoquer un vieillissement prématuré de la peau.

Un affaiblissement du tissu cérébral
Rien qu’une seule nuit blanche peut causer un affaiblissement ou une perte de tissu cérébral. Cela se calcule par les niveaux de sang des molécules du cerveau, qui ont tendance à augmenter lorsqu’un dommage cérébral est causé.

Un manque de concentration et une mauvaise mémoire
Le fait de ne pas se reposer suffisamment, et d’avoir un sommeil peu réparateur, influe très fortement sur notre capacité de concentration, ce qui nous rend plus brouillons. Ce problème peut affecter notre capacité d’apprentissage et de mémorisation.

Une augmentation du risque d’hémorragie cérébrale
Sur le long terme, ne pas dormir et avoir de mauvaises habitudes relatives au sommeil peuvent augmenter le risque de souffrir d’une hemorragie_cerehémorragie cérébrale, spécialement chez l’adulte et les personnes âgées.

Un risque accru de cancer
Même si cela ne semble pas du tout lié, de nombreuses études ont mis en lumière le fait que les personnes qui ne dorment pas bien ont plus de chance de développer des polypes colorectaux, qui peuvent devenir malins au bout d’un certain temps. D’autres études ont également mis en relation le manque de sommeil avec le cancer du sein.

Une augmentation du risque de souffrir d’une maladie cardiaque
Une étude publiée par le Harvard Health Publications a démontre que le manque de sommeil réparateur est en relation directe avec l’augmentation de l’hypertension artérielle, les artères bouchées et donc les problèmes cardiaques.

Une plus faible espérance de vie
Bien dormir est synonyme d’une bonne qualité de vie, et d’une meilleure espérance de vie. Ce sont les résultats d’une étude publiée dans la revue Sleep, qui a suivi les habitudes de sommeil de 1741 hommes et femmes.

Il a été ainsi démontré que ceux qui dormaient moins avaient plus de risques de mourir jeune, par rapport à ceux qui dormaient plus.

sommeil2

Si vous rencontrez des problèmes de sommeil, n’hésitez pas à  contacter notre thérapeute pour une consultation, la médecine chinoise (acupuncture, massage, pharmacopée) ainsi que  l’auriculothérapie proposent des solutions simples et durables.

Quelles solutions offre la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

Stress au travail, soucis à la maison, un choc émotionnel, des mauvaises habitudes, il existe différentes causes possibles pour les troubles du sommeil. Quand on fait face à ce genre de situation il est important de réagir vite pour enrayer ce fléau, car ce manque de manque de sommeil peut entrainer affecter très vite notre état de santé général comme vu ci-dessus.

L’insomnie c’est quoi ?

Certains médecins et chercheurs ont classifié ce fléau en 3 catégories :

  • l’insomnie d’endormissement
  • l’insomnie du petit matin, signe d’une dépression latente
  • les réveils fréquents

ying-yangEn médecine chinoise, les problèmes de sommeil sont attribués au Shen (esprit) et à l’ancrage du yin. A la tombée du jour, le yang ralenti, rentre en profondeur et laisse la place au yin (un déséquilibre à ce niveau engendre des troubles du sommeil). En effet chez certaines personnes le Shen s’agite le soir empêchant le yin de s’imposer, et rend très difficile d’atteindre le sommeil paradoxal, le véritable sommeil réparateur.

Quelle peut en être la raison ?

Le traumatisme dans l’enfance est souvent affilié à une angoisse entre la mère qui a peur qu’il arrive quelque chose à son bébé, celui-ci ressentira cette anxiété et fera en sorte de se tenir éveiller pour rassurer la mère. L’enfant lorsqu’il grandira n’aura aucun souvenir de cette état mais gardera l’insomnie. De même que de mauvaises habitudes de « grands-mères » telles que boire une tisane car sinon on ne dort pas peut être un traumatisme à l’âge adulte.

Si le déséquilibre devient trop important et que l’insomnie n’est pas traitée à la source, une anxiété profonde s’installe au moment du coucher au point que dormir devient un stress et finira de construire un cercle vicieux : stress à cause de la difficulté à dormir, difficulté à dormir nourrit la névrose.

Quelques attitudes de bon sens pour un sommeil paisible

  • Eviter la caféine en fin de journée,
  • Apprendre à se détendre, et éliminer autant que possible toute activité excitante avant de dormir, la médiation est conseillée,
  • Ne surtout pas travailler sur des sujets difficiles ou des papiers administratifs par exemple
  • Se coucher et se lever chaque jour sensiblement à la même heure
  • Choisir un éclairage tamisé, même sur les écrans de type smartphones ou tablettes, il est préférable de régler la luminosité au plus bas. Une forte luminosité indique à votre cerveau qu’il est 14 ou 16h et va le stimuler. Il faut éviter de regarder la TV dans la chambre.
  • Renouveler l’air dans la chambre. La température idéale se situe entre 18 et 20°C avec 60 % d’humidité .
  • Eloigner tout appareil électrique et nœud de fils pour dormir L’électromagnétique perturbe le métabolisme et donc le sommeil.
  • Se brosser les dents et se laver les pieds avant de se mettre au lit, ce sont là de très bonnes habitudes.bains-de-pieds
  • Astuce : en cas d’insomnie, tremper les pieds dans une bassine d’eau chaude pendant 10 à 15 minutes.